Deshaunae Barber : Miss USA 2016

LAS VEGAS, NV - JUNE 05:  Miss District of Columbia USA 2016 Deshauna Barber (L) is congratulated by Miss Teen USA 2016 Katherine Haik as she is named Miss USA 2016 during the 2016 Miss USA pageant at T-Mobile Arena on June 5, 2016 in Las Vegas, Nevada.  (Photo by Ethan Miller/Getty Images)

La nuit du dimanche 5 juin avait lieu aux États-Unis, la concours de beauté Miss USA. La jolie Deshaunae Barber est sortie grande gagnante. Retour sur cette soirée qui changera à jamais la vie de la jeune Afro Américaine…

Âgée de 26 ans, Deshaunae Barber a su séduire le jury pour devenir la nouvelle Miss USA. Originaire du District de Columbia, Deshaunae est diplômée de l’université de Virginie. Mais au delà, de ça elle est surtout officier de l’armée Américaine depuis ses 17 ans. Elle suivit le parcours de ses parents qui eux-même étaient engagés dans l’armée. Son père a même été envoyé en Irak après les attentats du 11 septembre. Voir son père manquer plusieurs évènements importants de sa vie, fut pour elle et sa famille, une période difficile à surmonter.

Deshauna-Barber-a-ete-elue-Miss-USA-2016

Son objectif était donc clair en se présentant au concours de Miss USA : briser les stéréotypes autour des femmes engagées dans l’armée. Une femme militaire peut être belle, coquette, sexy, ou même devenir mannequin si elle le souhaite.

 

Plus qu’un symbole pour l’armée, Deshaunae remporte également le concours qui, il y a encore quelques mois, était la propriété du milliardaire Donald Trump. Celui qui ne cesse de se faire remarquer pour ses commentaires xénophobes, s’est vu racheter les droits d’organisation du concours de beauté. La victoire d’une Noire Américaine juste après le départ du candidat républicain à la présidentielle est un joli pied de nez. Même s’il est vraie qu’il y eut plusieurs femmes noires couronnées lorsque Donald Trump était encore le patron du concours de beauté. C’est la première fois qu’il s’agit d’une femme Noire engagée pour servir le pays. Jolie façon de balayer tous les aprioris que le pays de l’Oncle Sam, semble de plus en plus développer au vue de la montée en puissance de l’équivalent de l’extrême droite.

Leave a Comment