Ebola : fin de l’épidémie en Afrique de l’Ouest

5450229_cds1909-245107-01-02_545x460_autocrop

Selon l’OMS qui a annoncé jeudi la fin de la transmission d’Ebola au Liberia, et du même coup celle de l’épidémie ayant ravagé l’Afrique de l’Ouest, la plus grave depuis l’identification du virus il y a 40 ans.

L’épidémie, la plus grave depuis l’apparition du virus en Afrique centrale en 1976, a provoqué la mort d’au moins 11 315 personnes, majoritairement au Liberia, en Guinée et au Sierra Leone. Un bilan largement sous-estimé, de l’aveu même de l’OMS.

Toutefois, « le travail n’était pas terminé » et d’autres « flambées sont attendues », a averti l’OMS en rappelant que le Liberia avait connu deux résurgences après avoir été déclaré débarrassé du virus.

« Nous devons rester mobilisés », a dit Peter Graaff, directeur de l’OMS en charge d’Ebola lors d’une conférence de presse.

Après la Sierra Leone le 7 novembre et la Guinée le 29 décembre, le Liberia a atteint, jeudi, son 42e jour – deux fois la durée maximale d’incubation – depuis le second test négatif sur le dernier patient. L’épidémie, débutée en décembre 2013 en Afrique de l’Ouest, a fait plus de 11 000 morts. « Cette maladie ne peut plus nous détruire comme elle l’a fait », a assuré le responsable de la cellule nationale de crise anti-Ebola au Liberia, Francis Karteh.

Leave a Comment