Moonlight : un récit dramatique

Le film Moonlight, de Barry Jenkins,  est une adaptation cinématographique de la pièce de théâtre « In moonlight black boys look blue »* de Tarell Alvin McCraney. Sorti en 2016 aux Etats-Unis. Trois acteurs. Trois visages. Une histoire. Découvrez Moonlight de Barry Jenkins avec Mahershala Ali, Naomie Harris, Janelle Monáe. Le 1er février au cinéma.

Pendant trois périodes cruciales de sa vie, CHiron se bat contre son milieu et sa famille pour vivre son homosexualité, essayant de s’affirmer, tout en demeurant fidèle à lui-même.

L’intrigue se noue autour de Chiron, dit « Little » ou « Black ». Un garçon d’une dizaine d’années livré à lui-même qui mène une existence difficile dans un quartier défavorisé de Miami. Constamment pris pour cible par les autres enfants, mal-aimé de sa mère, Chiron va faire la rencontre fortuite de Juan (Maershala Ali, « Les 4400 ») un dealer du coin. Le couple que forme ce dernier avec Teresa (Janelle Monae) va se substituer naturellement à ses parents pour devenir  le repère de stabilité du jeune homme. Chiron parle peu, mais il est sensible. C’est son ami d’enfance qui va l’initier aux choses de l’amour ; une idylle homosexuelle qui contraste avec le contexte dévasté de son environnement. Tout au long de ce récit dramatique, le spectateur assiste au passage du personnage principale de l’enfance à l’âge adulte en passant par la dure épreuve de l’adolescence. La violence de son quotidien va décider de son destin et l’homme Chiron (Trevante Rhodes) suivra finalement  le chemin de son mentor…

Brad Pitt à la production

Sorti ce week-end aux Etats-Unis, Moonlight, produit par A24 et Brad Pitt via sa société Plan B Entertainment, a fait un démarrage fracassant engrangeant 103 685 dollars de recettes par salle sur 4 écrans, à New York et Los Angeles. Une moyenne record cette année laissant augurer le meilleur pour la suite (Oscars 2017?) et pour sa sortie dans l’Hexagone, prévue pour le 1er semestre 2017.

VOICI LA BANDE D’ANNONCE

 

Leave a Comment